Investir dans le second acte du Big data

Investing in big data’s second act December 26, 2012 http://finance.fortune.cnn.com

fortuneDans la liste des certitudes, à la mort et aux impôts, nous pouvons maintenant inclure la surcharge d’informations. La quantité de données générées sur une base quotidienne a explosé. Cela crée une opportunité pour de nombreux investisseurs, y compris les sociétés de private equity,  qui vont chercher à transformer cette surcharge d’informations en données intelligentes.

Pour les investisseurs privés, cela signifie deux choses: investir dans de nouveaux leaders qui construisent ce type d’applications pour tirer parti de cette révolution informatique et, veiller à ce que les sociétés de son portefeuille utilisent efficacement ces techniques pour assurer leur succès.

Le cabinet d’études IDC s’attend à ce que l’économie liée au Big Data passe d’un montant de 3,2 milliards de dollars (en 2010) à 16,9 milliards de dollars en 2015. Peter Sondergaard, directeur mondial de la recherche chez Gartner, a déclaré que d’ici 2015, 4.4 millions d’emplois seront consacrés à la maintenance globale de la Big Data, dont 1,9 million rien que pour les Etats-Unis. Il prédit aussi un effet multiplicateur d’emplois – En effet, chaque poste créé par ce phénomène va générer trois postes supplémentaires à l’extérieur du secteur informatique.

Comment se caractérise exactement cette nouvelle ère? Certains disent que nous sommes encore dans les balbutiements de la révolution Big Data… Ce n’est pas complètement le cas. Ce que nous voyons, c’est l’évolution de l’Intelligence d’entreprise. Ces dernières continuent à affiner leurs stratégies de données et battent leurs concurrents en utilisant plus efficacement leurs données clients, marché et produits.

Jusqu’à présent, la Big Data n’était pas synonyme d’ « Intelligence ». La Business Intelligence jusqu’à récemment, signifiait le stockage et l’organisation de l’Information par des départements informatiques pour les cadres supérieurs. L’Intelligence était à la périphérie du processus de prise de décision. Pourtant, une grande majorité des entreprises ont adopté ces outils de façon très large et les investisseurs de ces sociétés ont en bien profité. IBM a acquis Cognos. Oracle a acquis Hyperion. Et de nouveaux leaders innovants apparaissent.

Le deuxième acte du Big Data est en cours. Cette Intelligence du temps ira au-delà des rapports. Il vivra au cœur de l’organisation, et non pas en périphérie. Il y aura ainsi un passage de la connaissance historique à l’information prédictive, ce qui permettra aux gestionnaires de prendre des décisions plus intelligentes. Pour répondre à ces nouvelles fonctionnalités, les entreprises devront créer de nouvelles infrastructures, des applications et des services. Aucune industrie ne restera intacte. Les investisseurs ont de nombreuses options pour participer à la « révolution Big Data ». Alors que les gagnants se trouvent parmi les startups et les premières sociétés de capital-risque, nous croyons que de grands succès viendront de la capacité des utilisateurs professionnels, à mettre à la disposition des entreprises des applications et des services de renseignement ou, de concevoir des modèles commerciaux innovants dans les marchés verticaux.

Les gagnants du deuxième acte de Big Data sont en train d’émerger. Comment une organisation peut se placer parmi eux? Tout d’abord, elle a besoin de comprendre les opportunités et les menaces de ce changement important. Deuxièmement, il doit commencer à investir maintenant dans les personnes et la technologie afin de ne pas rater ce deuxième acte.

Une nouvelle série de grandes opportunités d’investissement existe pour les acteurs de la gestion de données allant de l’application du droit au secteur de la santé en passant par les services financiers et gouvernementaux. Nous croyons que le Big Data transforme la manière dont les entreprises abordent les questions d’affaires. Les fournisseurs de technologies habilitantes et les sociétés innovantes ont toutes les chances de remporter un énorme succès dans cette voie. Qui seront les gagnants du second acte de la Big data ? La liste comprendra certainement des sociétés du private equity qui peuvent anticiper les tendances. En ce qui concerne les investisseurs généralistes, ils doivent s’assurer que les sociétés de leur portefeuille gardent un œil sur l’évolution du Big Data et qu’elles sachent tirer avantage des montagnes de données.

About these ads

Une réflexion sur “Investir dans le second acte du Big data

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s