Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielle

Social media as a source of competitive intelligence Posted by anacanhoto on January 18, 2013 

Les médias sociaux ont apporté de nombreuses occasions d’anticiper les mouvements des concurrents.

L’Analyse de la concurrence (rappels) 

La première étape de l’analyse concurrentielle est de définir qui sont ses compétiteurs. Cette définition doit aller au-delà des concurrents vendant le même type de solution. L’analyse doit également inclure d’autres sociétés qui pourraient entrer sur le marché, ainsi que mettre en évidence les éventuels produits de substitution -produits qui ont des caractéristiques différentes des vôtres, mais qui répondent à la même nécessité du point de vue du client (par exemple le divertissement) . Ensuite, nous devons aussi tenir compte des facteurs de changement dans l’industrie, aussi bien du côté fournisseur (par exemple de nouvelles méthodes de production) que du côté de la demande (par exemple, le changement des modes de consommation). Ces différents volets sont inscrits dans l’un des modèles les plus populaires de l’analyse stratégique : les cinq forces de Porter.

Parfois, nous pouvons nous concentrer sur nos principaux concurrents et sous-estimer les autres, ce qui nous empêche d’anticiper les évolutions de notre environnement. À cette fin, il existe un autre modèle utile réalisé encore une fois par Porter: l’analyse de la stratégie concurrentielle. Il affirme que les éléments suivants doivent être examinés:

  • Les objectifs futurs du concurrent – ce qui les motive
  • La stratégie actuelle du concurrent – la façon dont ils font des affaires
  • Les capacités du concurrent – ses forces et ses faiblesses
  • Les hypothèses – les croyances profondément ancrées concernant l’entreprise et de l’industrie

Traiter tous ces objectifs nous permet d’évaluer si le concurrent est satisfait de sa position actuelle, s’il va réaliser des actions stratégiques ou, nous permet éventuellement de connaître ses points de vulnérabilité  (par exemple, forte dépendance à un fournisseur).

Comment les médias sociaux peuvent être utilisés dans le profilage d’un concurrent?

Il y a beaucoup de façons simples et parfaitement légales pouvant servir à développer l’Intelligence économique en utilisant les médias sociaux :

LinkedIn – L’un des principaux facteurs de changement d’une entreprise dans sa stratégie est la création de nouvelles compétences. Avec tant de professionnels sur LinkedIn, il est relativement facile de repérer le mouvement des talents. Par exemple, le lancement de «storyboard» en mai dernier sur la plate-forme ‘tumblr’ ne fut pas une surprise pour ceux qui avaient suivi la société en question sur LinkedIn. J’avais en effet remarqué qu’ils avaient embauché des personnes ayant des compétences rédactionnelles.

TripIt, Foursquare et les geo-tagged posts (par exemple, Instagram) – Alors que de nombreuses conversations peuvent être effectuées par voie électronique, demeure encore la nécessité d’un face-à-face dans les relations d’affaires. Si vous remarquez des membres clés du personnel voyageant vers un nouvel emplacement, ou augmentant le nombre de visites à un endroit particulier, c’est le signe que quelque chose d’important se prépare.instagram-geotagging

La présence des employés en ligne – Beaucoup de professionnels ont des comptes sociaux personnels ou des blogs. Ils peuvent, par inadvertance donner des indices sur des projets en cours (par exemple, en commentant un séminaire où ils sont présents), ou en posant des questions qui suscitent leur attention (par exemple, en partageant des podcasts sur un sujet), etc.

Les fournisseurs de présence en ligne – Certaines entreprises sont si heureuses de signer un nouveau contrat qu’elles publient sur leurs sites web, blogs ou comptes de réseaux sociaux des informations précieuses. Même si elles utilisent souvent des descriptions généralistes comme : «une entreprise leader dans le secteur x» par opposition à la dénomination de l’organisation, on peut souvent mettre en relation deux ensembles et savoir qui travaille avec qui.

La communication des sociétés – Les entreprises communiquent largement avec leurs clients, et leur font connaître les innovations intéressantes. Le problème est qu’une fois que cette information est rendue publique pour les clients fidèles – par exemple, sur les sites Web des entreprises ou sur des blogs – elle l’est aussi pour les concurrents.

01_googleoceansLes données comportementales – Il est possible de trouver une mine d’informations en analysant les actions marketing des concurrents. Par exemple, en regardant l’évolution des prix au fil du temps (si annoncés sur le site ou sur les communiqués de presse), nous pouvons avoir une idée de la stratégie de prix de l’entreprise et sur leur compétitivité. En outre, la surveillance du mouvement des pétroliers et des transporteurs peuvent alerter sur des changements dans les dynamiques de marché.

About these ads

4 réflexions sur “Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielle

  1. Ping : Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielle | Veille, Intelligence Economique, PME | Scoop.it

  2. Ping : Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielle | Patrick CUENOT, Consultant & formateur senior "Methodologie et outils de Veille Stratégique" | Scoop.it

  3. Ping : Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielleSivva | Sivva

  4. Ping : Les médias sociaux : sources incontournables pour l’analyse concurrentielle | SIVVA | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s