L’étude des tendances peut elle donner un avantage concurrentiel ?

The Great Trends Hoax: They don’t give a Business a Competitive Advantageby Denyse Drummond on Aug 31, 2012

Tout le monde aime parler d’avenir en imaginant ce qu’il pourrait être. Avoir parfois la fierté de se dire qu’est devenu réalité ce qui avait été prédit.

Denyse Drummond (30 ans d’expérience dans l’analyse de marché) nous met cependant en garde contre l’élaboration de stratégies commerciales érigées uniquement à partir de l’analyse de « tendances ». Selon l’experte suisse, il y a aujourd’hui beaucoup trop de fournisseurs de tendance (« trend providers ») qui prétendent détenir «la vérité».

Elle ajoute que les entreprises travaillant seulement à partir de ces fournisseurs n’auront aucun avantage concurrentiel : « En fait, quand vous allez à des réunions pour entendre parler des dernières tendances annuelles, vous êtes assis avec un groupe de 20, 50, 100 personnes minimum et tous entendent les mêmes prédictions. Ensuite,  si vous commencez à travailler à partir de plans qui viennent d’être présentés, votre esprit sera formaté et, d’une certaine manière, les prévisions se réaliseront inéluctablement. »

Si l’analyse des tendances peut au mieux, fournir des indications sur certaines actions tactiques à court terme, les tendances ne sont d’aucun secours dans le développement d’une vision stratégique selon l’auteur. Pour avoir une longueur d’avance sur ses concurrents, Denyse Drummond nous recommande de développer ses propres scénarios. L’auteur nous donne dans ce but, une approche en 10 étapes :

 Le processus en 10 étapes selon Denyse Drummond :

 1 .Identifier les tendances les plus pertinentes pour votre secteur et étoffez ces dernières par des études marchés (services internes et/ou externes)

2. Inviter un groupe d’environ 10-15 personnes de différents départements de votre organisation. Ces derniers ont des idées précises sur ce qui peut se passer dans leurs différents domaines. A vous de choisir par la suite les meilleurs membres les plus complémentaires.

3. En équipe, discuter à tour de rôle de chacune des tendances sélectionnées et étudier la façon dont elles sont susceptibles d’évoluer, par exemple dans les 10-20 prochaines années.

4. L’étude de marché et le groupe de recherche, qui devrait idéalement être à la tête de l’ensemble du processus, devront alors résumer l’avenir de chacune de ces tendances et délimiter les forces qui pourront agir. Mettez vous d’accord sur deux ou trois facteurs principaux qui délimiteront quatre à huit « mondes futurs ».

5. Passer en revue ces mondes dans une autre réunion et décidez s’ils sont tous pertinents pour votre entreprise. A terme, il est possible de réduire le nombre de mondes à une taille plus gérable.

6. Décrire chaque monde à venir et construisez une histoire autour d’eux.

7. Identifier les défis et les opportunités pour l’entreprise dans chacun des nouveaux mondes créés.

8. Partager les conclusions avec l’équipe et mettez en place une série d’actions.

9. sélectionner les mondes les plus pertinents. On peut les conceptualiser de façon ludique (contes, visualisation de vidéos, etc.)

10. Partager avec la direction les opportunités et les défis identifiés.

Vous remarquerez que la dernière étape du processus est la présentation à la direction. Bien sûr, dans la réalité ce n’est qu’un début, car vous devrez ensuite appuyer chaque service dans la définition de solutions pour répondre aux défis et opportunités identifiés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s