Les principales sources d’information permettant d’élaborer un organigramme de société

“How to build an organization chart for competitive intelligence,” September 11, 2012 http://www.aqute.com/blog

La constitution d’organigrammes est une des parties la plus amusante de la veille concurrentielle. Le travail est simple et, les résultats faciles à visualiser. Ces organigrammes peuvent toutefois impliquer beaucoup de travail. Il s’agit ainsi plus de traiter de grandes quantités d’informations, que des sources complexes et difficiles.

Parmi les principales sources d’information, on retrouve:

LinkedIn est une excellente source et, presque tous les projets de veille concurrentielle impliquent des recherches sur ce site. Pour les organigrammes, LinkedIn Premium est essentiel. Le principal avantage est que vous pouvez visualiser plus d’informations à partir des profils… (environ 40 $ par mois de cotisation). Dans certaines industries, comme celles des nouvelles technologies, la majorité des employés sera sur LinkedIn, avec des profils détaillés. Dans d’autres, comme  des aciéries, LinkedIn ne sera pas commun, ceci est un élément à prendre en compte.

Les offres d’emploi peuvent également fournir de bonnes informations sur la structure d’une entreprise, les tailles relatives des services et certains détails sur les rémunérations. On retrouve de tels offres sur le site officiel de l’entreprise ou sur des agrégateurs comme Indeed et SimplyHired. Si le projet est important, il peut être nécessaire d’investir pour visualiser des annonces CV sur un site Web comme Monster.com, ou en utilisant certains outils de base de données comme Taleo.

Glassdoor.com peut manquer de fiabilité. Cependant, il est utile pour trouver des indices de base, par exemple sur les grosses structures ou sur une récente rotation de personnel.

Une des pratiques possibles est de rechercher des titres d’emploi. Par exemple,  ford « marketing director » or apple « product manager ». On peut ainsi tomber sur des sources diverses comme des articles de presse, des études de cas ou des blogs personnels. En outre, s’il n’existe pas de données visibles au sujet d’un hypothétique vice-président, il est toutefois logique d’en rechercher un…

Faire des recherches similaires sur les concurrents peut être aussi une bonne façon de confirmer ces renseignements.  Si Unilever a un gestionnaire de chaîne de conditionnement, Procter & Gamble devrait en avoir un aussi… il peut être bon de vérifier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s