6 tuyaux pour construire un réseau d’intelligence économique effectif

6 TIPS FOR BUILDING AN EFFECTIVE CI NETWORK by ORLAITH FINNEGAN on OCTOBER 1, 2012

En Intelligence économique, c’est autant « ce que nous connaissons » (human capital) que les personnes que nous connaissons » (social capital) qui mènent au succès. Il est essentiel d’entretenir son réseau de relations personnelles afin de  renforcer le partage de connaissances et le transfert d’informations au sein de votre organisation. Cela implique une capacité d’ouverture vers les autres et une écoute de leurs besoins.

Ellen Naylor a travaillé pendant 25 ans dans l’Intelligence Economique et, a développé une approche unique appelée «cooperative intelligence» permettant aux responsables IE d’« écouter et de se faire entendre ». Voici quelques conseils sur la manière de bâtir un réseau efficace en IE en utilisant l’ «Intelligence coopérative ». Cette méthode est une stratégie  gagnant / gagnant. Ceux qui pratiquent l’intelligence coopérative ont une attitude et une prédisposition à donner, sans attente manifeste de recevoir quelque chose en retour. Cette attitude est si rare dans les affaires qu’elle permettra de vous démarquer.

  1. La veille concurrentielle est essentiellement une opération de soutien, donc mon premier conseil serait de mettre votre ego de côté. Écoutez ce que l’autre personne a à dire sans interruption et,  ne tombez pas dans ce défaut humain qui consiste à exposer son idée avant d’avoir vraiment écouté l’autre. Posez moins de questions mais,  plus réfléchies.
  2. Toutes les personnes que vous rencontrez, doivent se sentir importantes. Je ne suis pas multitâche quand je rencontre une autre personne. J’ai remarqué que ce comportement m’a ouvert les portes de nombreuses sources en matière de veille concurrentielle.
  3. Soyez un leader par l’exemple. Beaucoup de professionnels de la veille n’ont pas de rapports directs avec l’extérieur donc, nous ne pouvons pas être un chef de file traditionnel. Une façon, pour devenir un bon exemple  est de fournir une analyse exacte au bon public au bon moment, de manière qu’ils la comprennent rapidement et parfaitement. Une autre façon est de demander des feedbacks  de manière informelle après les projets, de sorte que vous appreniez à vous améliorer, mais aussi à rester dans la boucle afin d’anticiper les futurs besoins de vos collaborateurs.
  4. Partagez  vos informations / analyses avec ceux qui savent les apprécier et en tirer une valeur ajoutée. Un trop grand nombre de personnes dans notre profession sont si désireuses d’être valorisées qu’elles partagent trop avec un trop grand nombre de gens. Vous devez apprendre à connaître assez bien votre réseau pour savoir ce qu’ils ont vraiment besoin. De plus, vous avez besoin de rester en contact avec vos contacts afin  d’anticiper les évolutions de la demande.
  5. Fixer des règles d’échange et non pas imposer les siennes.
  6. Soyez honnêtes et sensibles dans votre communication, et défendez ce en quoi vous croyez. Les professionnels en Intelligence économique ne sont pas payés pour dire ce que les responsables veulent entendre. Cela peut être un défi quand nous ressentons que notre direction ne veut pas entendre la vérité, car elle peut par exemple allé à l’encontre de l’acquisition qu’ils désiraient réaliser. Soyez sensible à cela, et utilisez vos compétences de rhétorique et, prenez garde à n’écraser l’ego de personne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s