Le Data scientist en France

dataNous parlons aujourd’hui beaucoup du phénomène « Big Data ». Les impacts de la Data sont technologiques, sociaux et économiques. Les entreprises s’adaptent progressivement à cette révolution. Elles incorporent de plus en plus de Data Scientists (scientifiques de la donnée). Ces profils « Part analyst, part artist » comme le souligne Anjul Bhambhri, vice president of big data products chez  IBM sont capables de transformer la Data en Business model.

Pour aller un peu plus loin, j’ai pris contact avec Stéphan Clémençon, Professeur à Télécom-ParisTech,  responsable du Mastère Spécialisé « Big Data » et titulaire de la chaire industrielle « Machine-Learning for Big Data ». Ce dernier m’a livré quelques informations sur la naissance de ce nouveau métier en France. J’ai résumé sa conception ci-dessous :

L’évolution rapide des mentalités, notamment permise par la rupture induite par Google dans le traitement de la Donnée, a fait comprendre aux sociétés l’importance de leur patrimoine informationnel. Nous sommes capables aujourd’hui de proposer des nouveaux services grâce au traitement de la Donnée (via la géo localisation par exemple). Le stockage et l’accès aux données n’est relativement pas très couteux, c’est une question de créativité ensuite pour utiliser ces informations brutes.

De grandes sociétés françaises comme Total et Safran ont biens compris que l’Information a de la valeur. Les modèles s’organisent autour de cet axiome. La demande est ainsi en constante évolution.

Dans ce cadre, a donc été crée le Mastère spécialisé « Big Data ». L’objectif final est de « permettre aux élèves d’acquérir un socle de connaissances techniques (informatique et machine-learning) et business conduisant à l’exercice opérationnel du métier de « data scientist ». Enseigner pour résumer, le triptyque gagnant  « Informatique, mathématique et marketing ». Le corps professoral est composé aussi bien d’enseignants – chercheurs que  de professionnels.

Pour Stéphan Clémençon, le métier de Data Scientist  « possède  une composante informatique (récupération, nettoyage des données) et analytique (statistiques, algorithmes à des fins prédictives…).» Concernant les débouchés, les entreprises sont de plus en plus demandeuses. Les secteurs qui recrutent le plus aujourd’hui sont la Défense, la Sécurité, le Transport et l’Energie. Les étudiants pouvant aussi bien travailler au sein des DSI (infra) ou dans des cabinets de consulting en stratégie. Parmi ces cabinets, nous pensons notamment à fifty-five ou à Captain Dash.

 Il est encore difficile de définir une typologie de poste en France car le métier est en constante évolution. Je chercherai prochainement à interroger un Data Scientist en poste pour compléter cet article.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour une définition assez complète du Data Scientist : http://www-01.ibm.com/software/data/infosphere/data-scientist/.

Des informations sur le Mastère spécialisé : https://www.telecom-paristech.fr/formation-continue/masteres-specialises/big-data.html

Challenges organisés par des entreprises françaises : http://datascience.net/fr/home/

 

 

Une réflexion sur “Le Data scientist en France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s